Recherche avancée
Par formation
Par date
Par ville
logo HUB Formation
Organisme de Formation
aux Technologies et métiers de L'informatique
La pédagogie au service de la technologie
Accueil > Domaines > Big Data > Puppet - Mise en oeuvre

Puppet - Mise en oeuvre

Adopter une solution de gestion centralisée de l'infrastructure Open Source

Objectifs

  • Comprendre le fonctionnement et les apports de Puppet
  • Être en mesure d'installer et de configurer la solution
  • Maîtriser l'écriture de manifestes (fichiers de configuration) Puppet
  • Savoir utiliser Puppet pour gérer une infrastructure de manière centralisée

Public

  • Administrateurs, exploitants souhaitant utiliser Puppet pour la gestion centralisée des configurations logicielles de multiples serveurs ou machines virtuelles

Prérequis

  • Connaître les bases du système Unix

Programme de la formation

Introduction

  • Présentation du besoin et des fonctionnalités de Puppet
  • Gestion des configurations logicielles
  • Collecte et centralisation des informations
  • Définition des configurations cibles, mises à jour automatiques ou manuelles
  • L'orchestration dans le cas d'un Cloud d'entreprise
  • La gestion de configuration de machines virtuelles
  • Historique de Puppet et les différentes versions de Puppet
  • Présentation de Puppet Enterprise

Architecture

  • Principe client-serveur, modules de configuration, les agents Puppet, la console
  • L'outil de gestion de Cloud, les manifests Puppet
  • Présentation des plates-formes supportées comme serveur et comme client (agent Puppet)
  • Mode opératoire : définition des configurations, vérification de l'état des clients, simulation des changements proposés par Puppet, application sur les systèmes cibles

Installation et configuration

  • Pré-requis systèmes
  • Travaux pratiques : installation d'une infrastructure Puppet (serveur, base de données, agents)
  • Étude du fichier de configuration puppet.conf
  • Configuration des rôles : maître, agent, console...
  • Gestion des certificats sur les clients

Le langage Puppet

  • Introduction : présentation des manifestes, modules, templates, des modules disponibles sur la forge Puppet
  • Les manifestes : description du langage déclaratif de Puppet
  • Syntaxe, dépendance entre instructions
  • Études des variables, présentation des facts
  • Déclarations conditionnelles : if, case, selectors
  • Travaux pratiques : rédaction d'un exemple de manifeste de création d'un fichier et modification des droits
  • Application de ce manifeste sur un poste client cible
  • Étude détaillée des ressources Puppet : file, package, service, user, exec, notify,...
  • Exemple de la ressource file : différents attributs disponibles pour déterminer les caractéristiques d'un fichier, s'assurer de sa présence,...
  • Exemple de la gestion de dépendance : production de manifeste pour l'installation de sshd
  • Les classes et modules
  • Installation de modules
  • Travaux pratiques : création d'un module pour propager la configuration de bash sur les postes clients
  • Définition des templates
  • Exemple de création de templates en utilisant le langage ERB
  • Étude des paramètres de classes
  • Définition de nouveaux types de ressources
  • Mise en oeuvre sur de nombreux travaux pratiques
  • Utilisation et génération de documentations au format Puppet
  • Organisation du site .pp

Bonnes pratiques

  • Retours d'expériences et méthodes d'organisation et de développement des scripts Puppet
  • Présentation des patterns pour Puppet

Méthode pédagogique

Chaque participant travaille sur un poste informatique qui lui est dédié. Un support de cours lui est remis soit en début soit en fin de cours. La théorie est complétée par des cas pratiques ou exercices corrigés et discutés avec le formateur. Le formateur projette une présentation pour animer la formation et reste disponible pour répondre à toutes les questions.

Méthode d'évaluation

Tout au long de la formation, les exercices et mises en situation permettent de valider et contrôler les acquis du stagiaire. En fin de formation, le stagiaire complète un QCM d'auto-évaluation.