Organisme de Formation aux technologies et métiers de L'informatique

Formation Méthodes agiles : la mise en œuvre

Méthodes, outils, bonnes pratiques et conduite du changement

Informations générales

AGI1
2 jours (14h)
2 045 €HT
repas inclus

Objectifs

  • Choisir les bonnes pratiques et méthodes : Scrum, XP, Kanban.
  • Identifier les changements qu'introduisent les Méthodes agiles dans les organisations.
  • Identifier les véritables apports, mais aussi les limites des Méthodes agiles.
  • Retrouver le chemin de la production massive de valeur.
  • Démarrer et éviter les principaux écueils.
  • Tester en agile.
  • Assurer la conduite du changement autour d’un Projet agile.
  • Piloter l’avancement d’un Projet agile.
  • Envisager le passage à l’échelle des équipes agiles.

Public

  • Chefs de projet MOE et MOA,
  • architectes,
  • consultants et dirigeants.

Prérequis

  • Connaissances de base en Systèmes d’Information.

Programme de la formation

Les fondations de l’Agilité  

Les réserves de valeur

  • Que penser des méthodes traditionnelles ?
  • La problématique du modèle taylorien.
  • Prédictif contre adaptatif.
  • L’expansion des emplois multitâches.
  • La règle des 30/70.

Les Méthodes agiles

  • Le «  Manifeste Agile  ».
  • Les «  valeurs  » agiles et leurs enjeux.
  • Les «  principes  » agiles.
  • Pour ou contre les Méthodes agiles : principaux griefs.
  • Les différentes méthodes.

Les terres de l’agilité

  • La valeur de l’incrément.
  • Les contextes organisationnels.
  • La part du client.
  • L’opportunité de l’adaptation.
  • Exemples concrets et retours d’expérience.

Les méthodes clés  

La révélation SCRUM

  • L’esprit de la méthode.
  • Le cycle de vie Scrum.
  • Les rôles : « Scrum Master  », « Product Owner  », équipiers.
  • Les rituels associés : «  Daily Scrum », « Sprint Review  », «  Retrospective  », etc.
  • Exemples et retours d’expérience.

Les étiquettes de KANBAN

  • L’origine industrielle Toyota du Lean.
  • La visualisation des flux.
  • La productivité et limitation du travail.
  • La collaboration explicite.
  • Exemples et retours d’expérience.

L’eXtreme Programming (XP)

  • Origines de la méthode.
  • Conception simple et incrémentale.
  • La programmation en binômes.
  • Pratiques et rôles en XP.
  • Exemples et retours d’expérience.

La mise en œuvre du cadre Agile  

La structure opérationnelle d’une équipe agile

  • Le déclencheur de transformation.
  • Les profils et l’engagement.
  • La question du management.
  • L’auto-organisation des équipes.
  • Le lieu et la culture.

La gestion des exigences

  • Les «  User Stories  ».
  • Les « Backlogs  ».
  • Les méthodes de priorisation.
  • Le « Planning Poker  ».
  • La définition locale du «  Done  ».

Les collectifs agiles

  • L’amélioration continue.
  • Le refactoring.
  • La propriété partagée du code.
  • La préservation du «  Flux  ».
  • Le «  Low Tech  ».

La maximalisation de la valeur produite

  • Participation active de la maîtrise d’ouvrage.
  • Les solutions au «  tout prioritaire  »
  • Durée et fréquence productives des itérations.
  • Validation collective de la valeur.
  • Les développeurs joaillers.

Les tests dans les Méthodes agiles

  • Quels types de tests pour quels besoins ?
  • Les enjeux du Test Driven Development (TDD).
  • L’automatisation des tests : principes, avantages et limites.
  • Que penser des outils d’automatisation des tests ?
  • L’automation et les flux de tests.

L’importance de l’intégration continue

  • Les principes de l’intégration continue.
  • Le rôle de DevOps.
  • Les grandes fonctionnalités attendues.
  • Les points critiques et les pièges à éviter.
  • Les plateformes d’intégration continue.

Le pilotage d’un projet agile

  • Le management visuel.
  • La vélocité des équipes.
  • L’estimation des coûts.
  • Les méthodes de suivi de l’avancement.
  • Gestion de portefeuille projet : agile au carré.

Agile dans mon organisation  

Les réponses aux principales objections

  • «  Avec votre méthode, on ne sait pas où on va ».
  • «  Avec votre méthode, il n’y a plus de documentation  ».
  • «  Avec votre méthode, il n’y a pas de qualité ».
  • «  Avec votre méthode, on est toujours en réunion  ».
  • «  Mais on est déjà agiles !  ».

Guide de survie pour démarrer

  • Comment sensibiliser les acteurs clés ?
  • Comment bien choisir un projet ?
  • Comment constituer l’équipe ?
  • Comment se faire accompagner : quels profils ? quelles compétences ?
  • Comment impliquer le management dans la démarche ?

Éviter les principaux écueils

  • Le manque de constance.
  • La généralisation hâtive.
  • La gestion du changement insuffisante.
  • La pression de livraison.
  • Le « ScrumBut  ».

Perspectives Agiles  

Le réarmement des développeurs

  • Le dépassement du « Chasm  ».
  • Le déplacement des expertises.
  • La capacité retrouvée.
  • Le sens et l’engagement retrouvés.
  • Comment les attirer et les conserver ?

Les frameworks agiles à l’échelle

  • La prise de recul.
  • Comparaisons des frameworks.
  • Les incréments de programme.
  • Les «  Agile Release Trains  »
  • Exemples concrets et retours d’expérience.

La DSI Bi-Modale

  • Les nouvelles exigences du «  Front Office  ».
  • Les nouveaux enjeux.
  • L’innovation continue et la stratégie numérique.
  • La forge des nouveaux «  Business Models  ».
  • Les relations avec l’écosystème entrepreneurial.

L’agilité dans tous les domaines

  • Rien n’est impossible.
  • La production avec les DevOps.
  • Le légal avec Guacamol.
  • L’audiovisuel avec la BBC.
  • L’espace avec SpaceX.
plus d'infos

Méthode pédagogique

Chaque participant travaille sur un poste informatique qui lui est dédié. Un support de cours lui est remis soit en début soit en fin de cours. La théorie est complétée par des cas pratiques ou exercices corrigés et discutés avec le formateur. Le formateur projette une présentation pour animer la formation et reste disponible pour répondre à toutes les questions.

Méthode d'évaluation

Tout au long de la formation, les exercices et mises en situation permettent de valider et contrôler les acquis du stagiaire. En fin de formation, le stagiaire complète un QCM d'auto-évaluation.