Recherche avancée
Par formation
Par date
Par ville
logo HUB Formation
Organisme de Formation
aux Technologies et métiers de L'informatique
La pédagogie au service de la technologie
Accueil > Domaines > Communication > Intégration et Orchestration de Services et d'APIs

Intégration et Orchestration de Services et d'APIs

Architectures, standards, outils, démarches de mise en œuvre, retours terrain et conseils pratiques.

Objectifs

  • EAI, ESB, ETL, MDM, MOM, Web Services, Microservices et API, etc. : analyse technique détaillée des Architectures, fonctionnalités, caractéristiques, zones de confort, de faiblesse et de recouvrements.
  • Que faire des Applications COBOL et FORMS existantes ? Rôle de l’EAI dans la modernisation du Legacy.
  • Quelle pérennité et quelle évolutivité des Applications JEE et .NET ? Pourquoi la complexité de ces plateformes rend la mise en production un risque ? Comment l’ESB peut aider à gérer une transition douce depuis les Applications JEE et .NET vers des Applications fondées sur les Microservices et les APIs ?
  • Comment concevoir et développer des Applications nativement Microservices et API ? Comment orchestrer les appels de Services distribués et hétérogènes ?
  • Comment structurer un projet de construction d’une plateforme d’intégration de centaines et milliers de Services et Microservices à l’échelle de l’entreprise ?
  • Comment intégrer et exploiter un SI à 3 strates : Legacy, JEE (ou .Net, Spring, Php , etc.), Applications modernes nativement Microservices, API, Cloud Ready, etc. ?
  • Comment concevoir des Applications modernes sans EAI ni ESB ?
  • En quoi la révolution de l’Hypermedia permet-elle d’intégrer et orchestrer des APIs multivendeurs, distribuées sur des Clouds différents et utilisant des technologies hétérogènes ?

Public

  • Décideurs informatiques,
  • urbanistes et architectes,
  • consultants,
  • ingénieurs et chefs de projets,
  • maîtrises d’ouvrage.

Prérequis

  • Connaissances de base en Systèmes d’Information.

Programme de la formation

Architectures techniques d’intégration  

  • EAI (Enterprise Application Integration)
  • Enveloppe technique et fonctionnelle d’un EAI.
  • Les prérequis pour réussir l’intégration des flux, des Applications et des services.
  • L’EAI est-il un concept dépassé ?

ESB (Enterprise Service Bus)

  • Quelle est l’enveloppe technique et fonctionnelle d’une solution ESB ?
  • L’ESB, les zones de confort dans un SI.
  • Pourquoi les éditeurs de serveurs d’Applications adoptent le discours ESB ?

MOM (Message Oriented Middleware)

  • Comment bâtir une Architecture d’intégration avec un MOM ?
  • Faut-il généraliser l’usage d’un MOM ?
  • Les MOM Cloud Ready.

ETL (Extract, Transform, Load)

  • Analyse différentielle entre un ETL et un EAI.
  • Avantages et inconvénients de l’ETL pour intégrer les données.
  • Intérêts et limites de l’ETL pour intégrer les services.

MDM (Master Data Management)

  • Analyse différentielle entre MDM et ETL.
  • MDM et format pivot inter métiers.
  • Quelle zone de confort ?

API (Application Programming Interface)

  • Définition de l’API et exemples.
  • Invocation et Orchestration d’API.
  • Avantages et inconvénients par rapport aux Web Service.

CEP (Complex Event Processing)

  • Principes de base des Architectures événementielles.
  • Détection des événements business (corrélation vs abstraction).
  • Les cas d’usages opérationnels dans les Architectures modernes.

EIP (Enterprise Information Portal)

  • Techniques d’intégration par l’interface homme machine.
  • Enveloppe technique et fonctionnelle d’un portail d’intégration.
  • Orchestration de services par moteur de portail.

Zones de confort de chacune des solutions d’intégration

  • Méthode d’analyse d’intégrabilité d’un groupe d’Applications.
  • Quand faut-il rationaliser, rénover ou réécrire les Applications pour les intégrer ?
  • Industrialisation de l’administration et hypervision des flux d’un EAI.
  • Fonctions d’intégration  

BPM (Business Process Modeling)

  • Que recouvrent les services BPM et BPA ?
  • BPM : où sont les gains et comment les concrétiser ?
  • Liens fonctionnels et techniques entre EAI, ESB BPM.

Routage de messages et de requêtes

  • Quelles fonctions recouvrent les services de routage ?
  • Les 3 techniques du routage.
  • Quelle place aux moteurs de règles ?

Transformation de messages

  • Différentes approches de transformation.
  • Règle de transformation vs règle de gestion.
  • La contrainte du format pivot.

Transport de messages

  • La richesse fonctionnelle d’un service de transport de messages.
  • Gérer le « one delivery », la non-répudiation et le recyclage des messages.
  • Les types de couplage : fort, moyen et faible.

Connecteurs applicatifs

  • Anatomie technique et fonctionnelle d’un connecteur.
  • Quels sont les pièges à éviter pour créer un connecteur propriétaire ?
  • Les limites des connecteurs techniques.

Administration, exploitation et supervision

  • Administration, gestion des exceptions en temps réel.
  • Quelles organisations technique et humaine adopter ?
  • La problématique du recyclage et gestion des rejets.
  • Intégration de services  

Architectures de Services

  • Service, Web Service et Microservice.
  • Quelles différences entre Service et Composant ?
  • Architectures de services vs Architectures REST.

SOA (Service Oriented Architecture)

  • Peut-on bâtir une Architecture SOA sur la base d’un EAI ou d’un ESB ?
  • Les nouveaux problèmes dans l’administration d’Architectures SOA.
  • Quel rapport entre EDA (Event Driven Architecture) et SOA ?

WOA (Web Oriented Architecture)

  • Les principes fondamentaux de la WOA.
  • Techniques d’orchestration de services WOA.
  • Comment positionner l’EAI classique par rapport à la WOA ?

ROA (Ressources Oriented Architecture)

  • Introduction aux concepts de la ROA.
  • Hypermédia et interfaces uniformes.
  • SOA vs ROA vs WOA : principes et techniques de mise en œuvre.
  • Intégration et orchestration de Web Services  

Apports des Web Services

  • État des lieux des standards : SOAP, WSDL, UDDI et les WS-*.
  • Les retours terrains sur la maintenance de l’existant SOAP.
  • Les alternatives émergentes ?

Web Services et « transactionnel long »

  • Principe d’une « transaction longue » et propriétés ACID.
  • Techniques de « relaxation » de d’isolation transactionnelle.
  • Introduction au théorème CAP.

Limites des Web Services

  • Limites du tout Web Services.
  • Les limites des Micro-services.
  • Les limites des technologies existantes.

Orchestration de services

  • Les frontières entre workflow et orchestration.
  • Comment orchestrer des services sans EAI ni ESB ?
  • Les modes d’orchestration souvent ignorés dans les entreprises.

Microservices

  • Qu’est qu’un Microservices ?
  • Pourquoi les Microservices sont nativement intégrables et orchestrables ?
  • Les Architectures Microservices en alternative aux Architecture EAI et ESB ?
  • Démarche projet d’intégration  

Construire une Architecture d’intégration

  • Les bons points d’ancrage des connecteurs aux Applications.
  • Règles de calcul du cœfficient d’intégrabilité d’une Application.
  • Quelles règles doivent respecter les systèmes de gestion des autorisations ?

Démarche de sécurisation

  • Analyse des vulnérabilités d’une Architecture d’intégration.
  • La méthodologie de sécurisation.
  • Les limites des outils de sécurisation.

Déploiement d’une Architecture d’intégration

  • Déploiements : Hub & Spoke vs Bus Applicatif vs MultiESB.
  • Avantages et inconvénients des différentes topologies.
  • Impact des contraintes organisationnelles sur le choix de la topologie.

Organisation d’un projet d’intégration

  • À qui revient la responsabilité d’un projet d’intégration ?
  • Quels sont les acteurs qu’il faut impliquer très tôt ?
  • Les contraintes culturelles et organisationnelles à ne pas négliger.

Mise en œuvre d’un projet d’intégration

  • Les points critiques à aborder très tôt dans la démarche.
  • Quelle démarche de tests et quelle approche dans la gestion des tests ?
  • Comment éviter le syndrome des « foyers incontrôlables » de règles de gestion ?

Management

  • Le ROI d’un projet d’intégration : les limites de l’exercice.
  • Les arguments pour ou contre un investissement dans un outil d’intégration.
  • Faut-il mettre en avant un projet d’intégration comme un projet d’infrastructure ?

Panorama du marché des outils d’intégration  

  • Ce chapitre dresse un panorama critique de l’offre actuelle du marché (typologie des acteurs et de l’offre commerciale, domaines d’application privilégiés et principales contre-indications respectives, etc.) : éditeurs « pure player », positionnement des « majors », offres Open Source et solution en mode SaaS.