Recherche avancée
Par formation
Par date
Par ville
logo HUB Formation
Organisme de Formation
aux Technologies et métiers de L'informatique
La pédagogie au service de la technologie
> > > ESB, Intégration et orchestration de services

ESB, Intégration et orchestration de services

Comment intégrer les applications existantes ?

L’ESB ou Enterprise Service Bus, est une architecture qui permet à des applications qui ne sont pas pensées pour fonctionner ensemble de communiquer. Si le principe de l’ESB est séduisant, de nombreuses questions se posent encore : comment le mettre en place ? Avec quels outils ? Quel est son fonctionnement ? Qu’en attendre ?... Autant de questions traitées dans ce séminaire très pratique illustré d’exemples concrets. Inspiré de missions réelles et riche de nombreux retours terrain, il apporte des réponses pragmatiques aux questions de choix d’outils, d’organisation d’équipes et de management de projets d’intégration et d’orchestration d’applications et de services visant à maximiser l’agilité du SI. Il met par ailleurs en évidence les principaux pièges et les façons de les contourner.

Objectifs

  • Comprendre comment analyser la maturité des projets ESB
  • Savoir se positionner dans une démarche SOA
  • Etudier et comprendre les impacts des Web Services
  • Découvrir le panorama des applications ESB

Public

  • Maîtrise d'ouvrage
  • Chefs de projet
  • Architectes
  • Urbanistes
  • Concepteurs et analystes

Prérequis

  • Connaitre la terminologie et les concepts des architectures informatiques traditionnelles

Programme de la formation

1ère partie : Architectures techniques d'intégration

EAI (Enterprise Application Integration)

  • Enveloppe technique et fonctionnelle d’un EAI
  • Les pré-requis pour réussir l’intégration des flux, des applications et des services
  • L’EAI est-elle une technologie dépassée ?

ESB (Enterprise Service Bus)

  • Quelle est l’enveloppe technique et fonctionnelle d’une solution ESB ?
  • L’ESB, tendance de fond ou simple mode passagère ?
  • Pourquoi les éditeurs de serveurs d’applications adoptent le discours ESB ?

MOM (Message Oriented Middleware)

  • Est-il viable de bâtir une architecture d’intégration sur la base d’un simple MOM ?
  • Faut-il généraliser l’usage d’un MOM et un seul dans toute l’entreprise ?
  • Quelles sont les limites de l’enrichissement des services d’un MOM ?

ETL (Extract, Transform, Load)

  • Analyse différentielle entre un ETL et un EAI
  • Avantages et inconvénients de l’ETL pour intégrer les données
  • Intérêts et limites de l’ETL pour alimenter un datawarehouse

MDM (Master Data Management)

  • Analyse différentielle, fonctionnelle et technique entre un ETL et un MDM
  • Intérêts et limites du MDM pour créer des formats pivots métiers
  • Quelle stratégie MDM des principaux éditeurs du marché ?

EIP (Enterprise Information Portal)

  • Rappel de l’enveloppe technique et fonctionnelle d’un portail
  • Introduction aux techniques d’intégration par portlets
  • Intérêts et limites de l’orchestration des services par le moteur de portail

Zones de confort de chacune des solutions d’intégration

  • Méthode d’analyse d’intégrabilité d’un groupe d’applications
  • Quand faut-il rationaliser, rénover ou réécrire les applications pour les intégrer ?
  • Industrialisation de l’administration globale des flux : idées reçues quant à l’apport d’un EAI
  • Les architectures à base de HTTP/Pox et le style REST ?

2ème partie : Fonctions d'intégration

BPM (Business Process Modeling)

  • Que recouvrent les services BPM et BPA ? Workflow versus BPA versus BPM
  • La généralisation de l’usage du BPM : où sont les gains et comment les concrétiser ?
  • Quels liens techniques entre EAI et ESB, d’une part, et BPM, d’autre part

Routage de messages et de requêtes

  • Quelles fonctions recouvrent les services de routage ?
  • Techniques du routage dynamique, d’analyse des contentions et de gestion des exceptions
  • Quelle place aux moteurs de règles ?

Transformation de messages

  • Différentes approches de transformation
  • Comment distinguer une règle de transformation d’une règle de gestion ?
  • Le format pivot. Est-ce un passage obligé ?

Transport de messages

  • Quel est l’impact du middleware sur la richesse fonctionnelle du service de transport ?
  • Comment gérer le “one delivery”, le cryptage, la non-répudiation et le recyclage des messages ?
  • Comment différencier concrètement les types de couplage fort, moyen et faible ?

Connecteurs applicatifs

  • Anatomie technique et fonctionnelle d’un connecteur
  • Quels sont les pièges à éviter pour créer un connecteur propriétaire ?
  • Les limites des connecteurs de base

Administration, exploitation et supervision

  • Impacts du déploiement d’un ESB ou d’un EAI : administration, gestion des exceptions au fil de l’eau ?
  • Quelles organisations technique et humaine adopter ?
  • La problématique du recyclage technique et métier des flux rejetés

3ème partie : Intégration de services

SOA (Service Oriented Architecture)

  • Les fondamentaux de la SOA
  • Peut-on bâtir une architecture SOA sur la base d’un EAI ou d’un ESB ?
  • Les nouveaux problèmes dans l’administration d’architectures SOA
  • et SOA ?

Orchestration de services

  • Un service métier doit-il être conçu pour participer à une orchestration quelconque ?
  • Comment orchestrer des services sans EAI ni ESB ?
  • Que penser des autres modes d’orchestration : moteur de règles, portail, mashup Web 2.0 ?

WOA (Web Oriented Architecture)

  • WOA : architecture transactionnelle pur Web
  • ROA : analyse détaillée du modèle d’architecture basé sur Rest
  • Techniques d’orchestration de services WOA et ROA

4ème partie : Intégration de Web Services

Apports des Web Services

  • État des lieux des standards Web Services : SOAP, WSDL, UDDI et les WS-*
  • Que penser des difficultés rencontrées par les standards WS-* ?
  • Que penser des alternatives émergentes ?
  • Quel crédit donner aux standards d’orchestration BPEL et WSCI ?

Web Services et le “transactionnel long”

  • Principe d’une “transaction longue”
  • Comment maintenir les propriétés ACID d’une transaction longue ?
  • Les nouvelles techniques de “relaxation” de l’isolation et de gestion du “roll back”
  • Le théorème CAP

Limites des Web Services

  • Quelles sont les limites structurelles des Web Services ?
  • Quelles sont les difficultés à résoudre pour bâtir une solution d’intégration pur Web Services ?

5ème partie : Démarche projet d'intégration

Typologie de projets d’intégration

  • Les limites de l’intégration de l’existant
  • Les risques de l’approche rénovation du patrimoine
  • La conception et la réalisation de services nativement intégrables

Construire une architecture d’intégration

  • Règles de base pour identifier les bons points d’ancrage des connecteurs ?
  • d’une application
  • Quelles règles doivent respecter les systèmes de gestion des autorisations ?

Démarche de sécurisation

  • Analyse des vulnérabilités d’une architecture d’intégration
  • La méthodologie de sécurisation
  • Les mécanismes et outils de sécurisation

Déploiement d’une architecture d’intégration

  • Principales topologies de déploiement (Hub&Spoke, bus applicatif, Multi-ESB, etc.)
  • Avantages et inconvénients des différentes topologies
  • Impact des contraintes organisationnelles sur le choix de la topologie

Organisation d’un projet d’intégration

  • À qui revient la responsabilité d’un projet d’intégration ?
  • Quels sont les acteurs qu’il ne faut pas oublier d’impliquer ?
  • Quelles sont les contraintes culturelles et organisationnelles à ne pas négliger ?

Mise en œuvre d’un projet d’intégration

  • Les points critiques à aborder très tôt dans la démarche
  • Comment maîtriser la gestion des rejets ?
  • Comment éviter le syndrome des “foyers incontrôlables” de règles de gestion ?
  • Quelle démarche de tests dans un projet d’intégration ?

Management

  • Le ROI d’un projet d’intégration : les limites de l’exercice
  • Les arguments pour ou contre un investissement dans un outil d’intégration
  • Faut-il mettre en avant un projet d’intégration comme un projet d’infrastructure ?
  • Les meilleures pratiques pour catalyser un projet d’intégration.

6ème partie : Panorama du marché des outils d'intégration

  • Ce chapitre dresse un panorama critique de l’offre actuelle du marché : typologie des acteurs et de l’offre commerciale, caractéristiques des principaux produits dans chaque catégorie, évolutions fonctionnelles et techniques attendues, points forts et limites, domaines d’application privilégiés et principales contre-indications respectives, etc.

Éditeurs “pure player”, positionnement des “majors”, outils de BPM, plates-formes SOA, WOA et offres Open Source.

Les + de cette formation

Un panorama complet : technologies, solutions, architectures, acteurs, perspectives...Toutes les dimensions de l’Intégration et orchestration de services sont abordées. Les retours d'expérience et conseils de consultants experts.